Vous avez choisi de prendre un petit compagnon de vie et vous ne savez pas comment choisir parmi les races de chat ? C’est normal, avec plus d’une centaine de races répertoriées, il est parfois compliqué de s’y retrouver parmi les types de chat.
Avoir un chat est une décision qui ne s’improvise pas, car c’est un animal de compagnie qui est amené à cohabiter à vos côtés pendant une quinzaine d’années environ. Selon votre lieu de vie, votre quotidien, et vos moyens, mais aussi en fonction du tempérament que vous espérez retrouver chez votre félin, le type de chat adapté sera différent. Même s’ils sont tous uniques et ont une personnalité qui leurs sont propre, certaines similitudes sont souvent observées chez les chats de mêmes races. Les conseils suivants pourraient bien vous aider à trouver le chat idéal.

Chat de race ou de gouttière ?

La première question à se poser est de savoir si vous souhaitez avoir un chat d’une race reconnue, et donc portant un pedigree, ou si vous cherchez plutôt un chat de gouttière, dont les origines sont mélangées. Un chat dit “de race” possède un pedigree car il possède les critères précis répertoriés au « LOOF » (Livre Officiel des Origines Félines). C’est un bon choix si vous cherchez absolument des caractéristiques précises de taille, de couleur des yeux ou de morphologie.
Le chat de gouttière a la particularité de n’avoir jamais subi de sélection par l’Homme. Au fil du temps, la nature et les mélanges d’espèces ont permis de créer tout un éventail de félins. Le chat de gouttière est d’un tempérament affectueux mais indépendant ! Ce sont souvent des chasseurs hors pair qui aiment être à l’extérieur. La majorité des chats de gouttière sont très adaptables, même à une vie en appartement. Certains auront cependant besoin de plus de liberté et d’espaces extérieurs. De manière générale, ce chat de type européen a une santé robuste et restera fidèle aussi longtemps que vous lui accorderez bons soins et attention. 

Chat d’intérieur ou d’extérieur ?

Certaines races de chats, de taille imposante, ont besoin de grands espaces pour jouer. Les appartements étroits et les pièces encombrées ne seront pas des plus adaptées. Le Maine Coon par exemple, est l’un des chats les plus grands ! Son poids adulte est d’en moyenne 8 kilos. Autant dire que dans un studio, il se sentirait vite à l’étroit.
Si vous avez un logement spacieux et un jardin, vous pourrez donc tout à fait privilégier une espèce de chat de taille moyenne à grande, comme le Ragdoll, le Norvégien, le Sacré de Birmanie ou le Maine Coon. Ces quatre espèces sont d’ailleurs appréciées pour leur calme et leur grande adaptabilité, même aux enfants.
Choisir son chat ne dépend pas que d’une question de couleurs ou de morphologie, mais aussi d’aptitude à s’habituer à un environnement particulier, que ce soit en ville, à la campagne, dans un studio ou une grande maison.

Adopter un chat ou un chaton ?

Avant de décider de prendre un chaton, ou bien un chat adulte à qui vous souhaitez offrir une seconde vie, plusieurs éléments sont à prendre en considération. Un chaton a besoin de proximité, de câlins, et de beaucoup d’attention. Si vous êtes toute la journée au travail et n’avez que peu de temps à lui consacrer, il risque de déprimer et de ne pas bien s’adapter. Par contre, si vous vivez en appartement, le choix d’un chaton est préférable, surtout pour une question de flexibilité. Un chat adulte ayant vécu à la campagne ou dans une maison avec jardin risque en effet de ne pas s’acclimater à ce nouvel espace. Dans tous les cas, veillez à l’adopter à l’âge de trois mois révolus, une fois que le sevrage aura été effectué. Un chat séparé trop tôt de sa maman pourra rapidement développer des comportements anxieux et de dépendance, ne supportant pas les changements brusques et la solitude.
Autre élément important, si vous avez déjà un chat adulte ou un autre animal de compagnie comme un chien, les chatons sont en général plus acceptés et adoptés par votre autre compagnon. Ce dernier est en effet maître des lieux, et il n’est pas toujours évident de lui faire tolérer la venue d’un nouveau colocataire !

Étiquettes :

Vous pouvez également aimer :